« Les challenges sont nombreux »
Décideurs. Quelle était votre vision du marché lors de votre arrivée en Chine. Comment a-t-elle évolué ?


Éric Baclet. Ma première vision était celle des chiffres : cinquième marché mondial pharmaceutique, en passe de devenir le deuxième dans les deux à trois prochaines années. La Chine est aujourd’hui un acteur international majeur, qui porte les plus grosses opportunités du secteur de la santé. Et bien que la Chine soit la deuxième économie mondiale, elle reste d’un point de vue du PIB par habitant un pays en voie de développement. Les besoins sont énormes, et les comparaisons impossibles avec d’autres pays asiatiques, comme le Japon, où la demande est très bien servie par l’offre.

Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de challenges. Que ce soit au niveau de la santé ou du secteur pharmaceutique en particulier, la grande difficulté est d’abord de savoir capter ces opportunités. D’un point de vue administratif, la Chine est très complexe et la façon dont sont implémentées les décisions centrales au niveau des provinces, des villes et des hôpitaux locaux impose de nombreux ajustements. Des villes comme Pékin ou Shanghai symbolisent parfaitement la puissance du pays, mais il ne faut pas oublier de prendre en compte les provinces plus rurales, comme le Qinghai, où les niveaux d’accès aux soins sont complètement différents. C’est une complexité à intégrer dans notre business plan et dans l’organisation de l’infrastructure d’Eli Lilly. Il faut l’ajuster en fonction de cette diversité et faire en sorte d’anticiper le marché, en restant toutefois sur le court et moyen terme et en prenant le temps d’observer l’impact concret des réformes.
Classements

Trouver les acteurs & informations qui vous aideront

Newsletter Flash

Pour recevoir la newsletter du Magazine Décideurs, merci de renseigner votre mail

GUIDES ET CLASSEMENTS