Promue à de grands succès, l’entreprise attise toutes les convoitises, du créateur au cédant en passant par les salariés et les investisseurs. Au sein de ce microcosme, la stabilité des équipes est fondamentale, il convient d’attirer des talents et de les fidéliser. La politique de rémunération au sein des sociétés de gestion en private equity est singulière. Décryptage.

Actionnariat salarié, management package, carried-interest… Les dispositifs de motivation dans l’univers entrepreneurial sont nombreux et en forte progression d’utilisation ces dernières décennies.

Outils d’implication et de fidélisation, de partage de création de valeur, conjuguant avec pertinence les intérêts de l’entreprise, de son management clé, mais aussi des actionnaires, tous ces instruments apparaissent désormais incontournables pour le tissu économique, national, dans un environnement en constante évolution et fortement concurrentiel.

BRED Banque Populaire, créée au sortir de la Grande Guerre, par et pour des entrepreneurs, a toujours eu pour vocation d’accompagner les acteurs de l’économie réelle qui oeuvrent au quotidien au dynamisme de leur région. La Banque Privée de la BRED s’inscrit naturellement dans cette même démarche. Le banquier privé qui travaille en étroite collaboration avec le chargé d’affaires entreprise, les ingénieries (M&A et patrimoniale) et les experts en financements structurés et investissements sur fonds propres, appréhende aussi bien le patrimoine professionnel que privé du chef d’entreprise ou du cadre dirigeant. Cette conjugaison de talents a notamment un rôle central dans la mise en place par les entreprises de stratégies financières dites "opérations de haut de bilan" (augmentations de capital, fusions acquisitions, émissions d'obligations, restructurations de dettes…), effet de levier de développement patrimonial.

Dans cet écosystème dynamique, le capital- investissement se positionne comme un moteur essentiel. Il connaît une croissance sans précédent ces dernières années. En investissant dans des entreprises non cotées, il stimule la croissance économique, l'innovation et la création d'emplois. Il permet ainsi aux entreprises de se développer et de rester compétitives sur le marché mondial. Bien que l'année 2023 ait enregistré un repli de 3,8 % selon le baromètre de France Invest et Grant Thornton1, les sociétés de gestion en capital-investissement en France ont tout de même réussi à lever la somme considérable de 32,8 milliards d'euros. Ce chiffre témoigne de la robustesse du secteur du capital-investissement et de la confiance continue des investisseurs, institutionnels et privés, dans les entreprises françaises et leur capacité à générer de la valeur à long terme. Il s’explique aussi par la recherche accrue de diversification des allocations d’actifs, la volonté de soutenir des projets porteurs de développement capables de produire du rendement significatif sur le long terme. À ce titre, France Invest et EY mettent en lumière la performance exceptionnelle de ce véhicule d’investissement en France, qui a surpassé toutes les autres classes d'actifs en 2022 avec un taux de rendement interne (TRI) net de 14,2 % par an sur les dix dernières années et, une volatilité moindre.

Pour les sociétés de gestion en private equity, le "carried interest" est le principal outil du partage de la valeur. Il constitue une forme de rémunération à l’image d’un bonus, indépendante donc de leur rémunération habituelle, permettant aux collaborateurs de ces sociétés de participer directement aux profits générés par les fonds qu'ils gèrent. Les parts de carried ne peuvent être attribuées ni gratuitement, ni pour un prix préférentiel (contrairement aux actions gratuites, stock-options et BSPCE). Ainsi, entre autres conditions2, les gérants doivent investir à hauteur d’un certain pourcentage de l’actif (a minima 1 %) et la perception du carried interest est subordonnée à l’atteinte d’une certaine performance des investissements. Généralement, la proportion du carried des gérants correspond à 20 % de l’actif net réalisé.

Un amendement Arthuis a instauré des conditions de durée de détention plus strictes pour que les gains en carried interest soient traités comme des gains en capital – et donc à la flat tax de 30 %3, bénéficiant ainsi d'un régime fiscal plus favorable4. Les gestionnaires doivent détenir leurs parts pendant une période minimale avant de pouvoir bénéficier de ce traitement fiscal. Les gestionnaires doivent avoir investi une quantité substantielle de leur propre argent dans le fonds pour être éligibles au traitement fiscal des plus-values. Cela garantit que les gestionnaires ont un intérêt personnel significatif dans le succès du fonds.

Son financement joue un rôle de plus en plus crucial au sein des sociétés de gestion de private equity, reflétant une dynamique centrale dans l'alignement des intérêts entre les gestionnaires de fonds et les investisseurs. Cette structure de rémunération vise à motiver les gestionnaires à maximiser la performance des investissements, car leur rémunération est directement liée au succès des fonds. En alignant les intérêts des gestionnaires avec ceux des investisseurs, le carried interest encourage une gestion prudente et stratégique des actifs du fonds. BRED Banque Privée a fait de l’une de ses spécificités son accompagnement en la matière.

Nous répondons à ces besoins avec des solutions de financement adaptées, que ce soit par des financements individuels ou via des sociétés en transparence fiscale. Nous intervenons lors de nouvelles levées de fonds ou de levées en cours, finançant les parts des investisseurs et les parts de carried interest. Nos solutions, qu'elles soient des montages uniques ou des offres collectives, sont adaptées à tous les profils de clients, de la gestion de fortune à la gestion privée.

Chaque dossier est traité de manière individualisée, en s'appuyant sur l'expertise de nos équipes Corporate et de gestion des investissements pour déterminer quelles sociétés de gestion et quelles typologies de fonds correspondent à notre périmètre de risque et de développement. Nous étudions les situations spécifiques en proposant des montages de financements entre tranche amortissable et in fine, les articulations se faisant en fonction des capacités de collatéral des individus et aussi en fonction des capacités d'amortissement. Nous anticipons les demandes futures et les distributions à venir sur les millésimes en cours, analysant les dossiers avec une vision à long terme. Cette approche permet une répétition dans les investissements, bénéficiant aux investisseurs et aux entreprises financées.

En parallèle, le "management package" par le biais d’outils comme les actions de préférence, les attributions gratuites d’actions ou les bons de souscriptions en actions, parmi les plus usités, est aussi un moyen extrêmement efficace d’aligner fortement les énergies des dirigeants et collaborateurs clés dans le processus de croissance de l’entreprise. Il permet à ses bénéficiaires d’avoir accès à un gain futur mais, plus important encore, il rend possible l’accès au capital. 


Sur les auteurs

Céline Mathieu, Banquier privé chez BRED Gestion de fortune. 7 ans d’expérience en banque privée dont 3 années en gestion de fortune en qualité de responsable de l’actionnariat manager. Céline accompagne les dirigeants et les grands clients de la banque. Elle est passionnée par la géopolitique. Bertrand Bréavoine, directeur adjoint chez BRED Banque Privée. 14 ans d’expérience en banque privée dont 6 années chez BNP Paribas. Bertrand rejoint la banque privée BRED du Val de Marne en 2016. Directeur commercial en 2019, il devient directeur adjoint de BRED Banque privée en 2019. L’oenologie est un de ses domaines d’intérêt.


1 Communiqué de presse – 26 mars 2024 – activité du capital- investissement français en 2023

2 Issues de l'article 15 de la loi n° 2008-1425 du 27 décembre 2008 de finances pour 2009

3 12,8 % au titre de l’IR + 17,2% au titre des prélèvements sociaux.

4 En n'en respectant pas les règles, le carry est imposé dans la catégorie des salaires et assujetti à une contribution sociale spécifique.

Vient de paraître

Autopromo site Module Guide Immo 300

GUIDE ET CLASSEMENTS

> Guide 2023

Prochains rendez-vous

26 mars 2024
Sommet Entreprises & Croissance 
Innover, Investir, Réussir
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER ● REMISE DE PRIX

Voir le site »

26 mars 2024
Family Stories 
Le rendez-vous des entreprises familiales
CONFÉRENCES ● COCKTAIL

Voir le site »
18 juin 2024
Sommet du Patrimoine & de la Performance 
La rencontre des leaders de la gestion de patrimoine
CONFÉRENCES ● DÉJEUNER ● REMISE DE PRIX

Voir le site »
 

Newsletter Patrimoine

Pour recevoir la newsletter de Décideurs Patrimoine, merci de renseigner votre mail